Rockin around the Christmas tree

Il ne reste plus que 14 chocolats dans le calendrier de l’avant, j’ai bu 18 litres de thé aux épices, un demi gobelet de vin chaud et refusé poliment tous les pains d’épices au chocolat proposés à l’heure du goûter. J’ai constaté qu’un enfant sur huit sort traumatisé de sa première rencontre avec le Père Fouettard, que le Saint Nicolas est un imposteur qui ne se fait pas trop chier le kiki et qui pose toujours les mêmes questions aux enfants sages et qu’il est très difficile de trouver un costume de Mère Noël qui ne vous donne pas l’air d’une escort girl ukrainienne. J’ai hésité entre m’acheter un costume de dinde ou de papillote pour ma Christmas Party, entre demander des santiags rouges ou une robe en cachemire au Père Noël, entre commander un slip Batman ou un shorty Tortues Ninja avant de finalement prendre les deux.

J’ai assisté à un concert rock dans un bar, avec une chanteuse à cheveux roses qui portait un t-shirt Père Noël « I believe« . Une fille en robe à imprimé 60s  m’a fait remarquer que j’avais grossi des seins et raccourci des cheveux, et puis elle m’a payé une bière. Une fille en veste rouge CCCP m’a fait remarquer que j’étais définitivement sa seule vraie amie digne, et puis elle m’a payé une bière aussi. La première m’a promis qu’on se reverrait au plus tard au concert des Sheriffs, ce qui signifie que j’ai six mois devant mois pour lui payer le ballon de rouge que je lui dois. La deuxième m’a demandé ce que je faisais pour Nouvel An et quand j’ai répondu « rien », elle a trouvé ce programme si excitant qu’elle a décidé de se joindre à moi pour l’occasion. J’en ai conclu qu’une soirée riche en bières gratuites, en filles chouettes et en compliments était ce que l’on peut appeler une bonne soirée, surtout quand le groupe interprète des odes rock’n’roll à la classe ouvrière et des reprises de France Gall version punk 80s.

Devant le bar, j’ai discuté avec des gens et écouté les ragots urbains. Une boutique Lush a ouvert à Metz et les vendeuses ont été recrutées dans l’équipe de roller derby, paraît-il. Il fait drôlement plus froid en Lorraine qu’à Paris, mazette. La nouvelle chanteuse est vachement plus cool et abordable que l’ancienne, tsais. Le tatouage, c’est plus ce que c’était et la profession en a plein la raie. Micheline s’est fait refaire les seins, t’as vu ? Ce serait bien qu’on ait tous un super pouvoir. Ah oui, Nelson Mandela est mort et j’espère qu’ils vont faire une reprise des Clash en deuxième partie de concert.

Ensuite, on a dû retrouver la voiture qu’on avait garée dans une rue qu’on ne connaissait pas, de cette ville qu’on connaissait peu. On n’a même pas eu peur de mourir de faim ni de froid à force de marcher désorientés dans cette contrée inconnue, parce qu’on savait tous que j’avais des Smarties dans mon sac et une bonne connaissance de Man vs Wild dans la tête.

Le lendemain, je me suis levée tôt pour aller vendre les sapins de mon bûcheron de père. Mon cousin s’était habillé en trappeur canadien, et moi en réfugiée climatique endeuillée. Comme on était aimables et bien lookés, et que l’amour du sapin se lisait dans nos yeux embués par le froid, on a attiré quelques clients. Je me suis prise une branche dans l’oeil, planté quelques aiguilles dans les mains, et j’ai réussi à vendre le sapin le plus pourri et dépouillé de tout le stock, parce que même les sapins moches méritent leur heure de gloire. On a eu trois clients chiants et beaucoup de clients sympas, ce qui est une moyenne parfaitement honorable qui n’a pas terni notre esprit de Noël ni notre foi en l’humanité. On a essayé d’expliquer aux clients un tantinet pénibles que non, un sapin naturel ne pouvait pas être aussi calibré qu’un sapin en plastique Ikea, jamais. Nous avons ainsi découvert le concept du client qui veut, non plus un sapin factice ressemblant autant que possible à un vrai sapin, mais un sapin véritable ressemblant au maximum à un sapin en plastique, allez comprendre. On a essayé de piger leur démarche et puis on a renoncé avant de s’envoyer un onzième cappuccino et pas un seul vin chaud (jamais d’alcool pendant le service). On a élaboré un business plan et une stratégie marketing pour inonder le marché de sapins de Noël Lorrains plantés avec amour et coupés / vendus en famille. On s’est dit que pour bien faire, ce serait cool d’avoir quelques rennes pour l’ambiance et des elfes comme assistants, alors on a envisagé la possibilité d’embaucher des nains intérimaires pour mettre sur pied une team digne de ce nom.  L’ennui, c’est que Noël ne dure qu’un mois par an et que ça fait un peu court pour devenir millionnaires. En même temps, comme l’a fait remarquer le cousin, TOUS les gens du monde ou presque font un sapin de Noël, ça fait un bon paquet de clients potentiels après tout. Et puis plus tard, comme on s’ennuyait, on a regardé la machine à emballer les sapins dans des filets et j’ai dit : « Chiche que je rentre dedans et que je ressors toute emballée de l’autre côté ? ». Et je suis rentrée dedans.

sapins

 Le soir, j’étais bien lessivée de ma journée de vendeuse de sapins et j’avais le bout du nez tout rougi (non pas parce que le thermomètre était particulièrement bas, simplement parce que ce sont les aléas des nez fort longs). Alors j’ai mis mon pyjama nounours en pilou – car m’a dignité s’est perdue quelque part dans les années 90 et je n’ai donc plus de raison de m’en faire pour elle – et j’ai fini devant la télé, à regarder une série que tout le monde a déjà vu depuis dix mois, comme d’habitude (quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi est-ce que je suis toujours la dernière au courant ?). J’en ai profité pour compléter ma liste de questions du moment :

– les Vikings étaient-ils des sales types à ce point ?
– est-ce que mon sapin de Noël n’est pas trop décoré, au point de ressembler à une succursale de la Foir’fouilles ?
– c’est comment déjà, quand on tombe amoureux ?
– est-ce que les émissions sous-marines de méthane sont la seule explication aux naufrages dans le triangle des Bermudes ?
– est-il raisonnable de continuer à acheter des marrons à 9 € le kilo ?
– aurais-je le temps de me trouver un pull over à LED avant le réveillon ?
– est-ce ma destinée de m’engager sans arrêt dans des projets bénévoles et de ne jamais gagner un rond ?
– combien de mediums ont fini diagnostiqués schizophrènes et/ou internés en psychiatrie par leur propre famille ?

Quelque chose me dit que ça fait beaucoup de questions non élucidées et qu’il reste trop peu de chocolats dans les cases à petits volets.

gremlins